L'intelligence des arbres

728 vues
Télécharger le podcast

A cette entrée dans l'automne, pourquoi ne pas se faire une toile pour admirer la nature?

C'est ce que vous propose le documentaire dont je vais vous parler aujourd'hui.

Souvent animés par une pensée anthropocentrée, nous oublions parfois à quel point la nature autour de nous est vivante dans toute sa complexité. Le film L’intelligence des arbres : comment les arbres communiquent et prennent soin les uns des autres, réalisé par Julia Dordel et Guido Tölke, expose les découvertes scientifiques les plus récentes à propos des échanges racinaires entre ces végétaux. Animé par un propos scientifique, le documentaire appelle à l’humilité et à l’émerveillement, devant la nature mais aussi et surtout devant celui qui l'a créé.

Pendant 45 minutes, le spectateur est plongé en terre inconnue,sous le sol des forêts, où les racines des arbres forment un énorme réseau:«elles s’entremêlent et se connectent entre elles».En s’échangeant des informations mais aussi certains éléments nutritifs, les arbres créent des logiques coopératives, même entre des espèces différentes. Ainsi,il peut arriver qu’un arbre aide un voisin plus faible, afin de l’aider à grandir.

Cette coopération entre les arbres apparaît comme essentielle pour leur bonne santé et l’équilibre du biotope. Contrairement à ce que nous avons longtemps pensé, les arbres ne sont pas des êtres solitaires. Attaqués,ils développent des stratégies de défense commune, et les arbres les plus vieux viennent en aide au plus jeune pour les aider à se développer. Inévitablement, ces éléments modifient le regard que nous portons sur les forêts et offre de nouveaux éléments à prendre en compte à l’heure où se pose la question de la préservation et de la restauration des forêts.

La co-réalisatrice du film, Julia Dordel a voulu exposer ces découvertes au grand public. Cette réalité, qui lui a procuré « merveillement et admiration le jour où elle en a pleinement pris conscience», elle a immédiatement voulu la partager, car il s’agit de«quelque chose que tout le monde doit savoir«Elle aimerait que le film puisse«contribuer à faire prendre conscience de la sensibilité de la nature, et par conséquent, participer à un meilleur traitement de cette dernière».

Les recherches de «Dr. Simard et Peter Wohlleben suggèrent que nous devrions laisser les arbres pousser de manière naturelle– laisser cohabiter jeunes et vieux, laisser pousser différentes espèces mélangées (en opposition à la monoculture) -, les laisser vieillir, les laisser s’occuper de leur progéniture (au lieu de tous les abattre lorsqu’ils ont le même âge), et de manière plus générale,les traiter avec plus de respect et accepter leur individualité, plutôt que de les considérer comme des produitsdans un esprit d’usine»affirme ainsi la réalisatrice.

Le film sortira le 27 septembre prochain.

Commentaires (0)

Connectez-vous pour commenter cet article