Angoulême et son festival

987 vues
Télécharger le podcast

L'occasion de découvrir cette ville

La ville affiche la BD sur ses murs. Au nombre d'une vingtaine, ils font l'objet d'un circuit touristique (plan à l'Office du Tourisme). Au fil de cette déambulation, on rencontre les Dalton au 58 de l'avenue Gambetta, Natacha, l'hôtesse de l'air, à l'angle de la rue Hergé, la maison de Kirikou, impasse Mestreau... Pour plus de facilité, il existe une application smartphone. Au-delà des murs, amusez-vous à dénicher aussi les plaques de rue, boîtes aux lettres,armoires électriques redesinées...Ou trouvez l'inspiration au musée de la Bande Dessinée avec ses croquis, planches originales, histoires et techniques d'ici et d'ailleurs.

La cathédrale St Pierre est un chef-d'oeuvre de l'art roman. De plus, elle abrite un trésor : une remarquable collection d'objets liturgiques du XIX eme siècle mis en scène par l'artiste Jean-Michel Othoniel. Une réussite qui plonge le visiteur dans le merveilleux et le sacré comme au temps de l'édification des cathédrales

Du côté de la gastronomie

Produits frais de saison et locaux, on s'attable pour déguster une cuisine de marché chez les Artistes, rue des Trois Notre Dame, dans le vieil Angoulême, ou à LA Bulle gourmande, à deux pas dans la rue de Genève.

Dans le centre-ville, la chocolaterie Duceau, créée en 1876 et classée monument historique est le temple de la gourmandise. 40 chocolats différents, dont les fameuses marguerites  ou les charentaises en chocolat produites de façon entièrement artisanale. A moins de préférer une galette charentaise ou un macaron au cognac. Dans ce cas on file à la biscuiterie Lolmède.

Rien de tel que de passer entre les étals des Halles pour se délecter de produits locaux. Au menu : grillons, sorte de rillettes à la texture épaisse, ou cagouilles, escargots locaux au pineau des Charentes. Au passage, on admirera cet édifice qui s'inspire des pavillons Baltard à Paris.

 _____

Parmi la sélection 2018 j'ai sélectionné pour vous deux BD qui parle de voyage :

Dans la combi de Thomas Pesquet de Marion Montaigne aux éditions Dargaud. Cette BD racontant et expliquant la vie du maintenant célèbre astronaute français n'est plus à présenter, ne repartez pas sans elle !

Les voyages de Tulipe Sophie Guerrive Edition 2024

Tulipe est toujours sur le départ. Il ne rêve que d’une chose, c’est de prendre son sac à dos et d’arpenter le vaste monde. Mais il y a toujours quelque chose qui le retient : de nouvelles rencontres, ou les vaines tentatives d’escapades de Violette et Crocus, et l’arbre, bien sûr. D’ailleurs, pourquoi partir quand l’aventure s’invite elle-même à son pied ?

Sous la forme d’un œuf, le plus grand des mystères vient troubler la paisible inquiétude de nos petits camarades. Quand ce n’est pas un œuf qui refuse d’éclore, c’est une chauve-souris qui refuse de sortir de son trou, ou une oiselle en pleine crise de lissophobie !

Avec ce deuxième opus, les choses se confirment : l’arbre ne bougera pas, Tulipe pas tellement plus. Comme le dit le proverbe : Un voyage de mille lieues a commencé par un pas.

Certes, mais lequel ?

 _____

Maintenant, laissez-moi vous présenter un dessinateur : Alain Auderset

Idées reçues Alain Auderset

C’est le premier ouvrage de l’auteur. Un véritable incontournable. Mêler humour noir, questions existentielles et foi de cette manière est une première. Trois mois après sa sortie en Suisse, il était déjà un best-seller de l’auto-édition. Plus de 60 000 exemplaires vendus dans sept langues (dont le mandarin). Il a obtenu une Mention Spéciale à l’occasion du Prix international de la BD francophone chrétienne d’Angoulême.

Un humour noir, avec un graphisme et des couleurs du même ton pour parler de toutes ces «idées reçues» que l’on a de Dieu, de la mort, de la religion, des hommes. C’est frais, émouvant, drôle et sincère. Une sincérité qui se dégage et déstabilise les certitudes du lecteur, athée ou non.

Il a aussi transposé ses lettres de nouvelles en deux tomes magnifiques : Rendez-vous dans la forêt et sa Suite,des romans graphiques qui encouragent à entretenir une relation personnelle profonde avec Dieu, notre Père.

Enfin, “Les souvenirs d’Azvaltya”. Cet album est le préambule à un cycle d’aventures qui promettent d’être épiques... Il nous invite également à relire notre propre parcours de vie à la lumière d’un jour différent.

L'auteur : 

Alain Auderset s'attaque à un nouveau défi : une fable pour adultes crayonnée en noir et blanc. C'est l'histoire de Marcel qui recherche sa destinée à bord de sa petite voiture rouge. Il va y rencontrer l'amour aussi bien que la haine et devra discerner les bonnes personnes derrière les masques qu'elles portent.

Le ton de cette BD est bien différent des autres BD plus colorées d'Auderset, ce premier tome des souvenirs d'Azvaltya parle des profondeurs de l'âme dans la lumière comme dans la noirceur.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article